Accueil - Citations - Poèmes - Lettres - Cadeaux

cadeau amour           
lettres d amour citation amour feu amour
 
 
lettre amour citation amour

lettres d amour citation amour feu amour
 
 
lettre amour citation amour

lettres d amour citation amour feu amour
 
 
lettre amour citation amour

lettres d amour citation amour feu amour
 
 
lettre amour citation amour

lettres d amour citation amour feu amour
 
 
lettre amour citation amour

 

 
 

mardi 27 février 2007

L'amur mystérieux et la haine d'aimer c'est pareil ..

les 2 se ressemblent

Lire la suite

Accorde moi, ce rêve ....

tu me fais rire, tu m'inspires malgrés ce rêve ... Romain ....

Lire la suite

La différence entre Aimer et Adorer !!

Tu connais pas la différence ... alors lis et tu l'as verrras !!! ....

Lire la suite

La Rupture de sois la rupture de nous 2

On a rompu notre couple et je me rompu et je suis là a t'aimer regarde et comprends ....

Lire la suite

jeudi 22 février 2007

suicide 2eme parti

je suis venue à ton enterement
je m'etais habillais déssament
j'ai mis la robe qui te plaisait tant
tu disait qu'elle m'allais si bien
je ne pouvais pas te dire adieu sans

tu n'avait que 16 ans
pourquoi es-ce arrivé a toi
tu n'etais qu'un adolescent
et tu etais plus jeune que moi

tu n'aurait pas du me quitté
tu n'en avait pas le droit
tu es parti et tu ma laissé
que vais je faire maintenant moi

ce jour la j'ai vu tes parents
moi je suis triste mais eu sont aneantis
ils ont perdu leur enfant cheri
ils non rien pu faire ,restant impuissant

je sais que tu n'aime pas les fleurs
pourtant je t'en est aporté
j'ai acheté de vrai horreur
en me disant que tu les orait aimé

je les est deposé sur ton cercueil
en se jour de deuil
j'ai enormement pleuré
je ne pouvé plus m'areté

c'est a se moment la que j'ai compri que je tavais perdu
que je ne te reverais jamais plus

tu était plus qu'un ami
tu était un frere
tu ma plusieur fois sauvait la vie
quand j'etait genoux a terre

et moi je n'est pas étais la
je n'est pas pu te sauvé
quesque tu doit pensé de moi
tu doit croire que je t'es oublié

suicide

Pourquoi n’était tu pas la
Quand j'ai eu besoin de toi
J’avais besoin de te parlé
Mais tu ne t'es pas déplaçait

J’ai tant pleurais
J’aurais aimé que tu soit la pour me réconfortais
Torée pu me dissuadais
Torée peut être pu me sauvais

Mais tu n’as rien fait
Tu es restait chez toi a faire comme si de rien n’était
Comment pourra tu encore te regardé
Chaque jour en te disant que tu ma laissais

Moi ton ami
Ont se connaissaient depuis ton petit
Les jour ou se je sentais pas bien
Tu me prenais la main
Tu dissipés mes malheur
Toi que je considéré comme ma soeur

Comment a tu pu me trahir
Je n'arrive même pas a te haïr

Je tais pardonné
Mais sa, de ton vivant tu ne le sera jamais
Car peut de temps après
Tu t'es suicidé
c'etait trop dur a supporté
J’ai appris que tu ne m’avais pas oublié

Tu été juste en retard
Si seulement tu était arrivé a tant
On serraient encore vivant
Mais tu est arrivait trop tard

jeudi 15 février 2007

douceur,rêveur ...

Que de douceur,

Lire la suite

Désir, ce désir

Le désir cette envie,que dire de plus .... perdue dans ce désir alors que faisons nous ?

Lire la suite

Le temps d'un silence, aprés cette souffrance,

Aprés la rupture, on se pose des questionset le temps d'un silence on se comprend !

Lire la suite

Romain

L'envie d'être avec une personne,ce n'est qu'un rêve ...

Lire la suite

Romain

L'envie d'être avec une personne,ce n'est qu'un rêve ...

Lire la suite

lundi 12 février 2007

Sylvain

Pour un homme que j'ai cru aimer mais pour lequel j'avais simplement de l'admiration mal placée...

Lire la suite

Tu te reconnaitras je pense...

Quand je t'aime, c'est pas pour rire,

C'est pas que le temps d'un sourire,

J't'aime le jour, j't'aime la nuit,

J'pense que j'pourrai n'aimer que toi toute ma vie.

Tu es cet homme que j'attendais,

J'voudrais qu'tu t'accroches à moi

Comme un enfant aux jupes de sa mère,

Tu es ma maladie et son remède.

Ca m'fait un mal de chien quand t'es loin,

Mon coeur s'est emballé comme un fou

Quand t'es entré dans la salle

Quand nos regards se sont croisés.

Promis, j'me f'rai toute petite dans ta vie,

Pas bien grande dans ton lit.

Tes potes et la bringue tu peux y aller,

Si c'est c'que t'aime, j't'en priverai jamais

Tant que seul mon parfum restera sur ta veste.

J'pourrai t'décrocher la lune, même si,

Franchement j'vois pas c'que t'en f'rais,

J'pourrai casser ma tirelire pour toi,

J'pourrai tuer même voler mais

C'que j'f'rai l'mieux c'est t'aimer.

Ma déclaration

Ceci est la déclaration la plus simple et la plus vraie possible que je puisse faire à ce jour pour un homme qui mérite qu'on l'aime à sa juste valeur et le plus naturellement du monde. je m'efforce de le faire jour après jour depuis des semaines et je sais qu'il sait l'apprécier...

Lire la suite

Où es-tu?

Quand tu n'es pas chez toi, Où es- tu? Que fais-tu? Tu es avec elle? Quand tu t'endors contre mon corps, Tu penses à qui? Tu rêves de qui?

Mon ange, je saurai être patiente, je t'attendrai le temps qu'il faudra Sans te brusquer...

Mon essentiel

Nous sommes, en quelques semaines

Devenus essentiels l'un pour l'autre,

Il a suffit d'un seul regard,

D'un seul sourire pour enflammer mon coeur.

Ta vie est si difficile et compliquée

Que j'ai honneur de la parsemer de joie,

Quant à toi tu as illuminé mon coeur

De ta tendresse, de tes caresses.

Ton regard envoûtant s'est emparé de mon esprit,

Tes mains si douces et masculines ont su me caresser,

Ta délicatesse m'a rempli de bonheur.

Tu as su me donner le goût d'aimer,

Tu m'as rendu utile à ton bien être

Je m'en sens désormais responsable,

Avec toi, je n'ai pas envie de faire de rature
...

La flamme

Le soleil pourrait s'éteindre

Et cesser d'éclairer la lune,

Tu es là pour peindre

Ma vie devenue fortune.

Il n'y a rien de plus beau

Que toi souriant au milieu des autres.

Tu es tout ce qui compte

Et je ne vis que pour ton bonheur.

Je me fous des "on dit"

Puisque tu es mon seul ami,

Tu attises chaque jour cette flamme

Qui ne s'éteindra jamais je crois.

Merci pour ta confiance et ton sourire

Qui suffit à mon bonheur, c'est mon désir.

Un amour passé

Ce texte est dédié à mon premier amour qui a partagé plus de trois ans de ma vie d'adolescente, qui est maintenant devenu un ami...

Lire la suite

samedi 10 février 2007

Je ne partirai pas

Je ne partirai pas
Je pense que t’as pas compris
Que nos chaînes ne se briseront pas
Que nos âmes seront toujours unies

Je ne partirai pas
A deux, on sera beaucoup mieux
Les portes de l’éternité, pour nous deux
Sans mensonge et sans non dits

Je ne partirai pas
J’avais commis une faute
De chercher le bonheur
Dans les bras d’un autre



Je ne partirai pas
La vie est vraiment trop courte
Je ne veux qu’on se fasse offense
Ma vie sans toi, je ne résisterai pas

Je ne partirai pas
Mon amour, essuie ces larmes
Chaque larme que tu verses
Mets mon cœur à la renverse

Tu ne mérites pas tout ce mal
Ce mal que je t’ai infligé
Enlève de ton visage ce teint pale
Crois moi, je ne partirai pas

Je n’ai plus des bouts de lui
Je ne sens plus son odeur, je t’ai choisi
Je ne savais pas que tu étais ma destinée
Je ne me pardonnerai jamais
Même si toi, tu y es arrivé
Je mettrai le compteur a zéro
Page blanche, sans histoire ni photo.

vendredi 9 février 2007

parole d'un enfant...

Aujourdui c'est le 1er jour de ma vie Maman l'ignore encore, Papa aussi. Ils sont très beaux tous les deux... Et ils s'aiment beaucoup... Ils n'ont que 16 ans... Aujourd'hui, Maman se sent un peu malade... Elle est allée voir le médecin. Il lui a dit que je naîtrais en Août si tt s'passait bien Mais Maman semble inquiète... Elle parle de moi à Papa... Papa qui a dit que, non, il était désolé, éléver un enfant ne serait pas possible... Sur ces mots, il a laissé Maman seule avec son désarroi... Aujourd'hui, il m'est poussé un doigt et quelques cheveux... Je suis un garçon, Mais Maman ne le sait pas encore... Maman pleure... Elle se sent seule et abandonnée, elle va mal... Peut-être est-elle préocupée par ma naissance ? Aujourd'hui, c'est une magnifique journée de printemps, un beau soleil brille.. Un beau soleil que je n'aurais jamais le loisir d'observer, Puisque Maman à décider de me tuer... Je me fiche de savoir si Maman à fait ou non le bon choix... J'aime Maman... Tout est de la faute de Papa...

S'aimer, Croire en soi; le puzzle...

Je sais, ça n'a strictement rien à voir avec l'amour.... Bah peut-être bien que si!

En tous les cas, j'ai cru bien de poster ce billet ici....

Lire la suite

mercredi 7 février 2007

la vie...

La vie ne te palit pas, la vie tu ne l'aimes pas Mais que t'as t'elle donc fait? Peut être trop rêver Ce n'est pas ce que tu voulais En grandissant tu t'es trompé Tu as cru ce qu'on te disais Mais la vie ce n'est pas ça, regarde autour de toi La vie est simplement comme tu la vois Elle est belle quand tu l'aimes Et grise quand tu es triste La vie à ses humeurs Comme toi lorsque tu pleures.

Amour fanée

Notre amour peut tout surmonté
Un jour d’été
Cette phrase tu m’as balancé
Pourtant aujourd’hui tu m’as quitté
Tu disais ne plus m’aimer
Alors que tu m’avais juré
Que sa serait Pour l’éternité

Et moi je t’ai cru
Je t’avais tant attendu
Que je croyais
Que cela durerait
Maintenant mon cœur est déchiré
Mais tu n’as pas l’air de t’en soucier

On m’as dit « une de perdu, dix de retrouvée »
Mais les dix de retrouvées ne pourrons jamais t’égaler
Alors pourquoi insister
A quoi bon continuer
Si tu n’es pas à mes cotés

L’amour, c’est comme une fleur
Cela donne toujours du bonheur
Notre fleur elle est fanée
Car on ne l’a pas assez arrosée
Faut dire que je ne suis pas un bon jardinier
Comme on dit « personne n’est parfait »

lundi 5 février 2007

Souvenir

La journée la plus belle pour moi
C’est une journée avec toi
J’étais venu voir ton cousin
On c’est assis et on c’est tenu la main
C’était vraiment une journée parfaite
Dans cette salle des fêtes

Tu mas donné mon meilleur souvenir
Mais aussi le pire
Le jour ou tu ma dit que je t’avais déçu
A ce moment ma vie était fichu

J’avais perdu le nord
J’étais comme mort
Mais tu ma redonné vie
En redevenant mon amie

Je ne pourrais jamais assez te remercier
D’avoir réussi a me pardonné

Trahison

Doit on pardonner quand on a était trahi
Trahi par son meilleur ami
Moi je pense que oui
Car on a qu’une vie
Alors pardonnons avant de ne plus pouvoir le faire
Avant de se retrouvé sous terre
Et d’ensuite le regretté
Toute l'éternité
Si la personne compte beaucoup pour toi
Il te faut trouvé le courage en toi
De lui pardonné toute ses faute
Comme lui aurait su pardonné les tienne

dimanche 4 février 2007

Le temps d'un songe

Le temps d’un songe, je m’allonge
Prête pour un autre voyage
Dans mon lit calme et douillet
Je me sens sereine, le cœur léger

Mon âme flottante dans les airs
Mes pieds ne touchent plus le sol austère
Déconnectée de tous contacts humains
Je suis enfin libre, sans aucun lien

Le temps d’un songe, je rêve de nous
Alors, je te vois avec des étoiles partout
Je ne pensai pas voyager si loin de la terre
Me trouver avec toi à des années lumières

On danse avec les galaxies
On est emporté par cette frénésie
Quand j’entendis une voix m’emporter
Vers ma chambre, mon lit douillet



J’ouvris les yeux avec amertume
Je Regarde tout autour de moi
Mon songe qui petit à petit se consume
Mais, c’est le bonheur tant que t’es avec moi

samedi 3 février 2007

Elle & Lui

Deux coeurs autrefois solitaires
Ont sut faire la paire
Ils se sont rencontrés
Et se sont tout de suite aimés
Elle est son "unique"
Il est "l'homme de sa vie"
Elle l'aime démesurément
Ne jure que par lui
Elle l'a dans le sang
Mais l'a déçu pourtant
Mais ils s'aiment tant
Elle ne peut vivre sans lui
Elle l'aime
Il l'aime
Il réfléchi
Elle prie
Il prend son temps
Patiemment elle attend
Tout en espérant 
Qu'il pourra la pardonner

vendredi 2 février 2007

Reviens-moi

Tu m'as arraché le coeur
Maintenant j'ai peur
Je ne sais plus quoi faire
Dans mes pensées je me perd
Doudou reviens-moi
Je ne peut vivre sans toi
Tu étais toute ma vie
Mais tu es partis
Je suis prête à tout pour te récupérer
Je t'aime tant bébé
J'ai vraiment essayé de t'oublier
Mais tu hantes toutes mes pensées
Ces souvenirs impossible à effacer
Finirons par m'achever
Ca m'a été tellement facile de t'aimer
Mais t'oublier, ca je ne pourrais jamais

jeudi 1 février 2007

Princesse

Princesse, Tu croyais que la chance était de ton coté
Que le ciel t’avait sourit, t’avais ouvert ses portes
Une nouvelle vie, un nouveau départ mérité
Un rayon de soleil éclaircissant ton âme morte

Enfin un espoir, enfin tu vis princesse
Tu t’es dit : j’ai quelqu’un qui pense à moi
Qu’à travers tes yeux, il te verra sa déesse
Qu’à travers ton sourire, il effacera ses émois

T’avais tant à donner, et aussi à recevoir
Ton cœur vide avait enfin trouvé ses repères
En oubliant ton passé et tes souvenirs amers

Princesse, ne pleure pas
Cette chance à laquelle tu tenais tant
S’est évaporé encore une fois
Cédant la place à cette poisse d’antan

S’il te plait, princesse, ne désespère pas
La vie n’est qu’une succession d’expériences
A laquelle il faut survivre sans se faire violence
Et n’oublie pas, je serai toujours la pour toi

 

Yeti Sport - Clip musique - Citations d'amour