Tu resteras la plus belle chose

Qui me soit arrivée

Mais les lendemains de la vie

Nous ont séparé.

Envolés les matins heureux!

A l'aube du bonheur,

Sous le ciel bleu et le soleil ennivrant,

Où l'on s'enlaçait toute la journée durant.

Les joies de l'amour se sont endormies

Tout au fond de notre coeur.

Un jour il y a eu un nous

Qui, avec le temps, s'est effondré

Comme un château de cartes.

On s'est efforcé de recoller les morceaux

D'un verre brisé un peu plus encore

Et devenu trop abîmé...

Tout comme la flamme de notre amour

Qui s'est éteinte un jour,

Les sentiments se sont effacés

Jusqu'au point où le verbe "aimer"

N'est plus qu'un doulhoureux souvenir.

Désormais il faut se servir

De ces morceaux pour construire

Un verre plus solide, avec un nouveau coeur.

Oublions tout le mal que l'on s'est fait

Pour ne plus faire de ratures

Dans les pages de notre vie...